Briser la logique pyramidale pour établir un modèle égalitaire : c’est le pari de l’holacratie. Avec à la clé, la promesse d’une organisation efficace et d’un meilleur engagement. Le 3 janvier dernier, Zappos, le pionnier de la vente de chaussures en ligne a annoncé la suppression de tous les postes de managers. Finie la ligne hiérarchique, à la place, son dirigeant entend installer une nouvelle organisation : l’holacratie. Radicale et ambitieuse, l’idée a germé en 2007 dans l’imaginaire de trois dirigeants d’un éditeur de logiciels américain à la recherche d’un nouveau mode d’organisation.

Source : Journal du Net